Conçu comme dispositif urbain innovant, le projet du centre culturel de Jinan regroupe une mixité d’usages et s’érige, grâce à une volumétrie qui se déplie autour de bijoux architecturaux, comme une figure du renouveau culturel de la ville.

Cette opération de grande ampleur vise l’aménagement d’un nouveau quartier mixte à l’ouest de Jinan, capitale politique, économique, culturelle, scientifique et financière de la province chinoise du Shandong, sur un site de 6 km2. Elle tend à dessiner une nouvelle porte d’entrée à la ville et affirmer les volontés municipales d’un développement urbain durable et écologique au service de ses habitants. Le projet doit résoudre les nouveaux problèmes nés de la densification en vue d’améliorer la fonctionnalité et la qualité globale de la zone pour mieux l’intégrer au développement économique global de Jinan.
Cette transformation urbaine se formalise par la construction d’un Centre Culturel regroupant trois édifices municipaux majeurs : le Musée des arts plastiques, la bibliothèque et le Centre des arts vivants, composé d’un théâtre de 777 places et de studios de répétitions. Cet immense complexe bâti est complété par un centre commercial, une tour abritant un hôtel et des bureaux, et un parking de 2000 places, devenant ainsi un quartier autonome et dynamique à forte attractivité.
L’ensemble bâti est introduit par une vaste place publique qui se prolonge à travers le Centre Culturel par un passage menant à ses différentes composantes. Destinée à devenir le cœur vivant du quartier, elle assure l’accueil et la redirection des nombreux visiteurs et usagers du site. L’architecture iconique du lieu prend la forme de diamants juxtaposés les uns aux autres, reliés par des porosités publiques constituées de vastes parvis minéraux. Conçu comme une gemme de marbre et de verre, le Musée des arts plastique marque l’entrée du complexe. Les volumes revêtent une double façade en plaque d’aluminium perforée, assurant leur gestion durable par la régulation de la luminosité et de la température interne, en plus de constituer l’unité du lieu. L’inclinaison cinétique des façades et l’émergence de la tour mixte au milieu de ces bijoux architecturaux forment un ensemble emblématique à l’esthétique contemporaine.

Conçu comme dispositif urbain innovant, le projet du centre culturel de Jinan regroupe une mixité d’usages et s’érige, grâce à une volumétrie qui se déplie autour de bijoux architecturaux, comme une figure du renouveau culturel de la ville.

Cette opération de grande ampleur vise l’aménagement d’un nouveau quartier mixte à l’ouest de Jinan, capitale politique, économique, culturelle, scientifique et financière de la province chinoise du Shandong, sur un site de 6 km2. Elle tend à dessiner une nouvelle porte d’entrée à la ville et affirmer les volontés municipales d’un développement urbain durable et écologique au service de ses habitants. Le projet doit résoudre les nouveaux problèmes nés de la densification en vue d’améliorer la fonctionnalité et la qualité globale de la zone pour mieux l’intégrer au développement économique global de Jinan.
Cette transformation urbaine se formalise par la construction d’un Centre Culturel regroupant trois édifices municipaux majeurs : le Musée des arts plastiques, la bibliothèque et le Centre des arts vivants, composé d’un théâtre de 777 places et de studios de répétitions. Cet immense complexe bâti est complété par un centre commercial, une tour abritant un hôtel et des bureaux, et un parking de 2000 places, devenant ainsi un quartier autonome et dynamique à forte attractivité.
L’ensemble bâti est introduit par une vaste place publique qui se prolonge à travers le Centre Culturel par un passage menant à ses différentes composantes. Destinée à devenir le cœur vivant du quartier, elle assure l’accueil et la redirection des nombreux visiteurs et usagers du site. L’architecture iconique du lieu prend la forme de diamants juxtaposés les uns aux autres, reliés par des porosités publiques constituées de vastes parvis minéraux. Conçu comme une gemme de marbre et de verre, le Musée des arts plastique marque l’entrée du complexe. Les volumes revêtent une double façade en plaque d’aluminium perforée, assurant leur gestion durable par la régulation de la luminosité et de la température interne, en plus de constituer l’unité du lieu. L’inclinaison cinétique des façades et l’émergence de la tour mixte au milieu de ces bijoux architecturaux forment un ensemble emblématique à l’esthétique contemporaine.

Client :

Jinan West Zone Construction Investment Co., Ltd

Equipe :

architecturestudio (mandataire), CCDI, Shandong Tongyuan Design Group Co.,Ltd, MAP3, SCHEMIDLIN, Georges Berne, 8’18’’

Programme :

Mixte, Centre culturel, Logements, Bureaux

Surface :

380 000 m²

Coût :

250 000 000 €

Statut :

Phase 1 livrée en 2013, Phase 2 en cours