Aux allures de vagues déferlant sur l’axe historique malouin, le pôle culturel de Saint-Malo constitué d’une médiathèque et d’un cinéma d’art et d’essai s’élève depuis la gare comme l’écume d’un nouveau cœur de ville.

Le pôle culturel "la Grande Passerelle", bâtiment regroupant la Médiathèque et le Cinéma d’art et d’essai de Saint-Malo, s’implante sur un lieu stratégique et emblématique en plein cœur de ville, sur l’axe historique reliant le centre à la mer. Cette situation exceptionnelle en fait le premier élément visible depuis la nouvelle gare et participe à la lecture immédiate de la ville.

Ce pôle culturel abrite une médiathèque, trois salles de cinéma d’art et d’essai, un foyer, une salle d’expositions et de conférences, un espace numérique et un café littéraire.  Figure active dans l’urbanisme de Saint-Malo, il dégage une esplanade et dessine un amphithéâtre extérieur. La réponse, originale et contemporaine, incarne ainsi les enjeux liés à l’achèvement d’un nouveau centre urbain.
La thématique du voyage choisie par la ville pour cette médiathèque se transpose dans un bâtiment mis en mouvement : les multiples ondulations du sol et des volumes créent des espaces fluides aux lignes dynamiques. La silhouette évoque l’univers maritime et les voiles des navires partis du port voisin pour découvrir le monde. La cinétique du parcours offre quant à elle une grande diversité de perspectives et d’émotions propres aux flux multimédias et à l’information que le programme appelle.
Le bâtiment est à la fois contextuel et autonome, dans sa participation à la structuration de l’axe malouin et dans l’identité forte que lui confère son architecture. Les volumes des deux ensembles culturels se déploient et s’entrecroisent dans un mouvement ascendant inversé, comme en miroir sur l’axe malouin : la courbe de la médiathèque s’élève en direction de la mer et celle du cinéma vers l’intérieur des terres.
Les activités quotidiennes, les animations culturelles et les évènements exceptionnels sont mis en résonance dans un lieu poétique, démultipliant l’attractivité de l’équipement et du site, le jour et la nuit, tout au long de l’année.
Le pôle culturel est en outre un exemple probant d’un équipement efficace sur le plan environnemental. Les deux volumes sont recouverts de toitures végétales reliées par un long ruban aérien recouvert de panneaux photovoltaïques, et le chauffage est puisé dans le sous-sol par géothermie.

Aux allures de vagues déferlant sur l’axe historique malouin, le pôle culturel de Saint-Malo constitué d’une médiathèque et d’un cinéma d’art et d’essai s’élève depuis la gare comme l’écume d’un nouveau cœur de ville.

Le pôle culturel "la Grande Passerelle", bâtiment regroupant la Médiathèque et le Cinéma d’art et d’essai de Saint-Malo, s’implante sur un lieu stratégique et emblématique en plein cœur de ville, sur l’axe historique reliant le centre à la mer. Cette situation exceptionnelle en fait le premier élément visible depuis la nouvelle gare et participe à la lecture immédiate de la ville.

Ce pôle culturel abrite une médiathèque, trois salles de cinéma d’art et d’essai, un foyer, une salle d’expositions et de conférences, un espace numérique et un café littéraire.  Figure active dans l’urbanisme de Saint-Malo, il dégage une esplanade et dessine un amphithéâtre extérieur. La réponse, originale et contemporaine, incarne ainsi les enjeux liés à l’achèvement d’un nouveau centre urbain.
La thématique du voyage choisie par la ville pour cette médiathèque se transpose dans un bâtiment mis en mouvement : les multiples ondulations du sol et des volumes créent des espaces fluides aux lignes dynamiques. La silhouette évoque l’univers maritime et les voiles des navires partis du port voisin pour découvrir le monde. La cinétique du parcours offre quant à elle une grande diversité de perspectives et d’émotions propres aux flux multimédias et à l’information que le programme appelle.
Le bâtiment est à la fois contextuel et autonome, dans sa participation à la structuration de l’axe malouin et dans l’identité forte que lui confère son architecture. Les volumes des deux ensembles culturels se déploient et s’entrecroisent dans un mouvement ascendant inversé, comme en miroir sur l’axe malouin : la courbe de la médiathèque s’élève en direction de la mer et celle du cinéma vers l’intérieur des terres.
Les activités quotidiennes, les animations culturelles et les évènements exceptionnels sont mis en résonance dans un lieu poétique, démultipliant l’attractivité de l’équipement et du site, le jour et la nuit, tout au long de l’année.
Le pôle culturel est en outre un exemple probant d’un équipement efficace sur le plan environnemental. Les deux volumes sont recouverts de toitures végétales reliées par un long ruban aérien recouvert de panneaux photovoltaïques, et le chauffage est puisé dans le sous-sol par géothermie.

Client :

Ville de Saint-Malo, AFC Environnement (AMO)

Equipe :

architecturestudio (mandataire), Icade Arcoba, TESS, 8’18’’, Eco-Cités, Acoustique Vivié & Associés, Le Troisième Pôle

Programme :

Médiathèque et cinéma d’art et d’essai

Surface :

6 500 m²

Coût :

23 000 000 €

Statut :

Livré en 2014

Label :

Certifié NF bâtiment tertiaire démarche HQE + Label THPE ENR - 30%