Le nouveau bâtiment de Recherche de l’Université de Bordeaux est une réponse hybride efficace à un double programme, parfaitement adaptée aux exigences de la recherche scientifique, stimulée et facilitée à tous les niveaux du bâtiment.

Le nouveau bâtiment Recherche du Secteur Biologie Santé de Bordeaux contribue à la mise en réseau de l’ensemble du campus souhaitée par l’Université. Le maillage ouvert sur les bâtiments voisins propose des lignes de fuite vers le bâtiment Odontologie et le mail planté au Nord. Il symbolise ainsi la nécessaire interaction entre tous les pôles de recherche.
Le hall, véritable nef dédiée à la recherche, se développe sur une triple hauteur mettant en relation l’ensemble des espaces de bureaux et des laboratoires.

Le patio adjacent offre un espace extérieur privilégié au cœur du bâtiment à l’écart des flux publics. L’architecture du secteur des laboratoires développe une esthétique qui fait écho à un monde rationnel, organisé et normé. De la même manière, la réponse architecturale apportée aux bureaux propose une expérience plus en souplesse faite d’inflexions, où la structure en dalle alvéolaire, l’épaisseur des plateaux et les façades transparentes ont été pensées spécifiquement.
Le paysage global du bâtiment a été imaginé comme un créateur de biodiversités en offrant un continuum de plusieurs micro-paysages diversifiés : les prairies, le talus de la faille Ouest, les différentes poches d’arbres. Des espaces intermédiaires se succèdent favorisant la rencontre propice au bien-être et à la créativité. Les espaces d’accueil regroupés dans le socle résolvent l’accroche au sol du bâtiment et sa connexion avec le campus grâce à des accès hiérarchisés. Le bâtiment est conçu comme un modèle de sobriété énergétique où le besoin de lumière artificielle est peu ressenti. Dans le secteur des laboratoires, des puits de lumière aux dimensions généreuses sont notamment construits.

Client :

SRIA (Société de Réalisation et d'Aménagement)

Equipe :

architecturestudio, Léon Grosse (mandataire) Flint, Eodd Ingénieurs, Conseils Overdrive, Setec Bâtiment, Sodexo Energie et Maintenance, Lab Consulting, Orfea Acoustique

Programme :

Enseignement supérieur, Réhabiliation et construction neuve

Surface :

33 000 m²

Coût :

43 000 000 €

Statut :

Concours 2017

Label :

HQE Bâtiment Durable niveau Excellent