Le campus nouvelle génération de l’Université des Sciences et Technologies de Hanoï promeut une nouvelle synergie entre les étudiants / enseignants et la nature. L’interaction avec le paysage existant et l’eau présente sur place intègrent d’emblée des valeurs écoresponsables dans l’enseignement et la recherche d’un des futurs grands pôles universitaires du Vietnam.

Le futur campus se situe dans l’Hoa Lac High Tech Park, à 30 kilomètres à l’Est de Hanoi. Fondée par un accord intergouvernemental entre le Vietnam et la France en 2009, l’Université des Sciences et Technologies de Hanoï (USTH) a pour but de devenir un des principaux centres de recherches universitaires du Vietnam. Le projet, financé par la Asian Development Bank (ADB), a été pensé comme un système urbain global pour répondre aux ambitions du programme et l’inscrire dans le développement général du Hoa Lac High Tech Park. L’orientation selon les quatre points cardinaux et l’organisation autour d’un espace central dégagé confèrent au campus des conditions climatiques optimales.

Ce nouveau lieu conçu comme un « Nouveau Modèle d’Université » comporte des bureaux administratifs, des bâtiments d’enseignement et de recherche, des logements étudiants, des équipments et des centres de services et de loisirs. Il accueillira 5000 étudiants d’ici 2022 et jusqu’à 15000 en 2030.
Le Learning Center, légèrement surélevé, dessine une ligne d’horizon iconique au-dessus de l’entrée de l’USTH et marque l’interface avec le Hoa Lac High Tech Park. Le Forum qui lui fait face est un grand espace public extérieur voué à accueillir tous types d’évènements. Les six facultés et les espaces dédiés à l’administration prennent place au cœur du site et sont tous reliés entre eux par une galerie périphérique. Les zones de recherche et d’administration sont pensées comme des espaces clos, isolés des contraintes climatiques, contrôlant la température et l’humidité.
Dans le projet urbain du Hoa Lac High Tech Park, 14,2 hectares de lacs servent de réservoirs naturels. Le projet offre aux chercheurs et étudiants un espace de vie structuré par le paysage et l’eau déjà présente sur le site. La flore diverse offre aux usagers une expérience en interaction constante avec la nature.

Client :

République du Vietnam, Ministère de l'Education

Equipe :

architecturestudio, VHA Architects, Ingerop, Base, Sunjin

Programme :

Mixte, Bureaux, Logements, Hôtel

Surface :

120 000 m²

Coût :

85 500 000 €

Statut :

2014