Inspirée des cités médiévales bordelaises, l'architecture de ce village de pierre adossé aux vignes mêle tradition et modernité. Ce musée hybride, regroupant espaces d'exposition, restaurant et école d'oenologie, offre une nouvelle destination dans la Vallée de Fangshan.

Situé au Sud-ouest de Pékin sur le District de Fangshan, le projet du Musée Universel du Vin, premier ensemble loisirs/travail/formation sur le thème du vin en Chine, vient signifier et renforcer le lien qu’entretien ce pays avec la France. Ce projet inédit en Chine doit constituer un nouveau lieu qui rassemble des acteurs passionnés par la vigne et le vin et un public en quête d’apprentissage. L’objectif est de mieux connaître et apprécier ce terroir tant gastronomique que paysager pour le préserver, le développer, et en faire la promotion.Le projet architectural qui l’accompagne cherche à créer un édifice emblématique explorant l’histoire et s’attachant aux valeurs patrimoniales, tout en faisant écho avec la nature.

En lisière de collines, le site de projet se déploie entre des tissus peu denses, de type rural. Il bénéficie d’un accès privilégié et d’une position en vitrine sur les axes l’encadrant. Le Musée Universel du Vin s’insère subtilement dans ce grand paysage, entre plaine viticole et collines verdoyantes. Il se déploie selon l'idée d'un village de pierre adossé aux vignes. C’est un lieu qui mêle intelligemment des références traditionnelles, tant chinoises que françaises, au confort de la modernité.
A l’image de la cité médiévale de Saint-Emilion en France, classée UNESCO, le Musée Universel du Vin se compose d’une succession de volumes, de boîtes, entremêlés les uns avec les autres. Chaque volume propose une forme unique et un jeu d’ouverture constamment renouvelé, pour mieux se différencier. Chacun symbolise une individualité, une personnalité, une connaissance. Leur imbrication crée un tout harmonieux, une communauté fondée sur des valeurs partagées. Cet ensemble urbain entrelacé de « maisons » permet de dégager des perspectives surprenantes dans les interstices, multipliant les différents points de vue.
Si l’imbrication des volumes semble, à première vue, aléatoire, celle-ci est en réalité savamment orchestrée pour répondre à un programme ambitieux et complexe, mêlant salles d'exposition, boutique, salle immersive, amphithéâtre, espace de dégustation, restaurant, café français, bureaux administratifs, école d’œnologie, salons VIP.
L’idée du parcours, du lien, d’une découverte et d’une expérience continues est le moteur du projet. Au centre, la "bastide" est une cour entourée d’une galerie et d'arcades contemporaines, qui rappelle les places emblématiques des villages du Sud-ouest de la France ; elle représente la centralité, le lieu de vie, de croisements, d’échanges et de rencontre de toute une cité, et constitue un lieu idéal pour accueillir des évènements ponctuels ou des installations temporaires.

Inspirée des cités médiévales bordelaises, l'architecture de ce village de pierre adossé aux vignes mêle tradition et modernité. Ce musée hybride, regroupant espaces d'exposition, restaurant et école d'oenologie, offre une nouvelle destination dans la Vallée de Fangshan.

Situé au Sud-ouest de Pékin sur le District de Fangshan, le projet du Musée Universel du Vin, premier ensemble loisirs/travail/formation sur le thème du vin en Chine, vient signifier et renforcer le lien qu’entretien ce pays avec la France. Ce projet inédit en Chine doit constituer un nouveau lieu qui rassemble des acteurs passionnés par la vigne et le vin et un public en quête d’apprentissage. L’objectif est de mieux connaître et apprécier ce terroir tant gastronomique que paysager pour le préserver, le développer, et en faire la promotion.Le projet architectural qui l’accompagne cherche à créer un édifice emblématique explorant l’histoire et s’attachant aux valeurs patrimoniales, tout en faisant écho avec la nature.

En lisière de collines, le site de projet se déploie entre des tissus peu denses, de type rural. Il bénéficie d’un accès privilégié et d’une position en vitrine sur les axes l’encadrant. Le Musée Universel du Vin s’insère subtilement dans ce grand paysage, entre plaine viticole et collines verdoyantes. Il se déploie selon l'idée d'un village de pierre adossé aux vignes. C’est un lieu qui mêle intelligemment des références traditionnelles, tant chinoises que françaises, au confort de la modernité.
A l’image de la cité médiévale de Saint-Emilion en France, classée UNESCO, le Musée Universel du Vin se compose d’une succession de volumes, de boîtes, entremêlés les uns avec les autres. Chaque volume propose une forme unique et un jeu d’ouverture constamment renouvelé, pour mieux se différencier. Chacun symbolise une individualité, une personnalité, une connaissance. Leur imbrication crée un tout harmonieux, une communauté fondée sur des valeurs partagées. Cet ensemble urbain entrelacé de « maisons » permet de dégager des perspectives surprenantes dans les interstices, multipliant les différents points de vue.
Si l’imbrication des volumes semble, à première vue, aléatoire, celle-ci est en réalité savamment orchestrée pour répondre à un programme ambitieux et complexe, mêlant salles d'exposition, boutique, salle immersive, amphithéâtre, espace de dégustation, restaurant, café français, bureaux administratifs, école d’œnologie, salons VIP.
L’idée du parcours, du lien, d’une découverte et d’une expérience continues est le moteur du projet. Au centre, la "bastide" est une cour entourée d’une galerie et d'arcades contemporaines, qui rappelle les places emblématiques des villages du Sud-ouest de la France ; elle représente la centralité, le lieu de vie, de croisements, d’échanges et de rencontre de toute une cité, et constitue un lieu idéal pour accueillir des évènements ponctuels ou des installations temporaires.

Client :

Fondation pour la culture et les civilisations du vin, Zhong Puhui Group (Beijing)

Equipe :

architecturestudio

Programme :

Musée

Surface :

18 500 m²

Statut :

En cours