Pour faire suite à la fonction expérimentale et à l’excellence de l’ESTP, le nouveau bâtiment « Énergies et Béton » aux allures d’origami utilise des techniques constructives et des matériaux novateurs en plein cœur d’un ensemble éclectique, devenant un signal lisible attrayant à l’échelle du campus.

Installée à l’origine dans le quartier de La Sorbonne à Paris, L’École Supérieure des Travaux Publics (ESTP) est agrandie et déplacée en 1904 dans la ville de Cachan. Depuis, le campus forme un ensemble hétérogène dont les 24 constructions datant d’époques différentes définissent une organisation spatiale complexe. Le site est implanté dans un secteur sauvegardé, dans un parc de 7 hectares dont la valeur patrimoniale a conduit à la désignation de plusieurs Espaces Boisés Classés.

L’extension du campus de l’ESTP propose la construction d’un nouveau bâtiment dédié à l’enseignement des matières « Béton et Énergies » comprenant des salles de cours, des laboratoires et un auditorium. Le nouvel édifice offre les conditions de manipulation pratiquée dans la vie professionnelle tout en étant un espace de découverte et d’expérimentation pour présenter de nouvelles techniques constructives.
Le bâtiment s’insère avec respect dans son contexte urbain tout en affirmant sa vocation de nouvelle identité pour l’institution. Il dessine un ensemble cohérent, homogène et « protecteur » qui exprime la nouvelle image recherchée pour l’école. Basé sur la diversité des savoirs, il est conçu comme un empilement de grands plateaux libres, flexibles et modulables dans le temps, reliés par un noyau central compact et efficace. L’enveloppe, constituée d’une peau en origami, aux lignes épurées, reliée au corps principal par une structure métallique, et se déplie de la façade jusqu’au toit. Les grands panneaux plats de béton fibré blanc sont disposés selon un découpage angulaire spécifique offrant un design original et dynamique. La structure micrométrique du béton fibré garantit une durabilité et une résistance exceptionnelles et la finesse de ses composants confère à l’édifice un aspect souple et léger.

Pour faire suite à la fonction expérimentale et à l’excellence de l’ESTP, le nouveau bâtiment « Énergies et Béton » aux allures d’origami utilise des techniques constructives et des matériaux novateurs en plein cœur d’un ensemble éclectique, devenant un signal lisible attrayant à l’échelle du campus.

Installée à l’origine dans le quartier de La Sorbonne à Paris, L’École Supérieure des Travaux Publics (ESTP) est agrandie et déplacée en 1904 dans la ville de Cachan. Depuis, le campus forme un ensemble hétérogène dont les 24 constructions datant d’époques différentes définissent une organisation spatiale complexe. Le site est implanté dans un secteur sauvegardé, dans un parc de 7 hectares dont la valeur patrimoniale a conduit à la désignation de plusieurs Espaces Boisés Classés.

L’extension du campus de l’ESTP propose la construction d’un nouveau bâtiment dédié à l’enseignement des matières « Béton et Énergies » comprenant des salles de cours, des laboratoires et un auditorium. Le nouvel édifice offre les conditions de manipulation pratiquée dans la vie professionnelle tout en étant un espace de découverte et d’expérimentation pour présenter de nouvelles techniques constructives.
Le bâtiment s’insère avec respect dans son contexte urbain tout en affirmant sa vocation de nouvelle identité pour l’institution. Il dessine un ensemble cohérent, homogène et « protecteur » qui exprime la nouvelle image recherchée pour l’école. Basé sur la diversité des savoirs, il est conçu comme un empilement de grands plateaux libres, flexibles et modulables dans le temps, reliés par un noyau central compact et efficace. L’enveloppe, constituée d’une peau en origami, aux lignes épurées, reliée au corps principal par une structure métallique, et se déplie de la façade jusqu’au toit. Les grands panneaux plats de béton fibré blanc sont disposés selon un découpage angulaire spécifique offrant un design original et dynamique. La structure micrométrique du béton fibré garantit une durabilité et une résistance exceptionnelles et la finesse de ses composants confère à l’édifice un aspect souple et léger.

Client :

SRIA (Construction and Development Company), ESTP

Equipe :

architecturestudio (lead consultant), Ingérop, Vulcanéo, Eco-Cités

Programme :

University

Surface :

3,000 m²

Coût :

9,000,000 €

Statut :

Completion in 2017