Conçu pour être la nouvelle entrée ultramoderne du Centre Hospitalier Universitaire de Caen, le pôle FMEH allie fonctionnalité et convivialité dans une composition architecturale hybride et dynamique.

Depuis l’accès au CHU sur l’Avenue de la Côte de Nacre à Caen, le nouveau pôle Femmes Mères Enfants Hématologie (FMEH) apparaît comme un signal. Il offre cette image forte, largement visible et identifiable, car il est conçu pour être la nouvelle entrée principale du CHU.
Cette extension, d’une capacité de 345 lits, regroupe une unité de pédiatrie, une unité de gynécologie-obstétrique, une unité de néonatalogie, une unité d'hématologie, un bloc opératoire, une unité de néonatalogie et un service d’urgences pédiatriques.

La fonctionnalité a été privilégiée en regroupant sur un même niveau l’ensemble de l’activité, d’une même discipline. Cette organisation transversale offre une nouvelle dynamique d’équipe et respecte la mission première de l’hôpital en introduisant dans le bâtiment le maximum de lieux conviviaux. Le pôle FMEH se démarque volontairement de l’aspect monolithique du CHU et possède une géométrie dynamique. L’organisation du nouveau bâtiment est dominée par la juxtaposition de deux ailes séparées par une faille végétale. L’ensemble de l’activité externe et le hall d’accueil sont regroupés sous une nef qui se distingue par sa forme fuselée et le profil adouci de sa toiture. Le porche monumental, creusé à la pointe de la nef, marque l’entrée de l’édifice, où les usagers pénètrent dans un vaste atrium baigné de lumière comprenant les salles de réception et d’admissions générales, relié au hall de la tour principale du CHU. L’aile d’hospitalisation se présente comme un ensemble homogène, éclairé par de larges patios végétalisés dispensant une lumière naturelle généreuse dans tous les étages. Le bâtiment possède deux écritures architecturales. La façade métallique de la nef centrale contribue à donner un caractère résolument moderne à l’édifice. Les façades en béton poli du bâtiment d’hospitalisation expriment par leur rigueur de mise en oeuvre la précision du processus médical.
L'architecture du projet cherche finalement à exprimer l'efficacité des soins ainsi que la qualité de l'accueil des patients.

Conçu pour être la nouvelle entrée ultramoderne du Centre Hospitalier Universitaire de Caen, le pôle FMEH allie fonctionnalité et convivialité dans une composition architecturale hybride et dynamique.

Depuis l’accès au CHU sur l’Avenue de la Côte de Nacre à Caen, le nouveau pôle Femmes Mères Enfants Hématologie (FMEH) apparaît comme un signal. Il offre cette image forte, largement visible et identifiable, car il est conçu pour être la nouvelle entrée principale du CHU.
Cette extension, d’une capacité de 345 lits, regroupe une unité de pédiatrie, une unité de gynécologie-obstétrique, une unité de néonatalogie, une unité d'hématologie, un bloc opératoire, une unité de néonatalogie et un service d’urgences pédiatriques.

La fonctionnalité a été privilégiée en regroupant sur un même niveau l’ensemble de l’activité, d’une même discipline. Cette organisation transversale offre une nouvelle dynamique d’équipe et respecte la mission première de l’hôpital en introduisant dans le bâtiment le maximum de lieux conviviaux. Le pôle FMEH se démarque volontairement de l’aspect monolithique du CHU et possède une géométrie dynamique. L’organisation du nouveau bâtiment est dominée par la juxtaposition de deux ailes séparées par une faille végétale. L’ensemble de l’activité externe et le hall d’accueil sont regroupés sous une nef qui se distingue par sa forme fuselée et le profil adouci de sa toiture. Le porche monumental, creusé à la pointe de la nef, marque l’entrée de l’édifice, où les usagers pénètrent dans un vaste atrium baigné de lumière comprenant les salles de réception et d’admissions générales, relié au hall de la tour principale du CHU. L’aile d’hospitalisation se présente comme un ensemble homogène, éclairé par de larges patios végétalisés dispensant une lumière naturelle généreuse dans tous les étages. Le bâtiment possède deux écritures architecturales. La façade métallique de la nef centrale contribue à donner un caractère résolument moderne à l’édifice. Les façades en béton poli du bâtiment d’hospitalisation expriment par leur rigueur de mise en oeuvre la précision du processus médical.
L'architecture du projet cherche finalement à exprimer l'efficacité des soins ainsi que la qualité de l'accueil des patients.

Client :

NACRE 2008 / Centre hospitalier universitaire de Caen

Equipe :

Architecturestudio (lead consultant), Jacobs

Programme :

University Hospital Centre

Surface :

36,000 m²

Coût :

61,000,000 €

Statut :

2009