Le CHU de la Guadeloupe reflète le mode de vie de la Grande Terre dans un bâtiment capable de maintenir un fonctionnement médical continu face aux conditions environnementales extrêmes de l’île.

Le Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe a pour vocation d’être un centre hospitalier à la pointe des technologies contemporaines, tout en possédant un langage architectural simple, lisible et accueillant. Conçu pour fonctionner en toute circonstances malgré les conditions extrêmes de l’île, le nouvel ensemble hospitalier permet l’exercice d’une médecine moderne en constante évolution. Il offre au personnel un cadre de travail agréable et fonctionnel. Il assure aux patients et visiteurs une qualité d’accueil, de soin et de vie à la hauteur d’un service public intégrant les particularités et contraintes propres à l’archipel guadeloupéen.  

L’ensemble s’articule autour de la rue Caraïbe, épine dorsale depuis laquelle émergent les différents pôles spécialisés. Véritable cœur de l’hôpital, le Plateau Technique Mutualisé regroupe toutes les fonctions supports de diagnostic, de traitements et de soins vitaux, et concentre les équipements d’une technologie médicale la plus avancée.  La silhouette du bâtiment se glisse dans la légère pente du terrain et souligne la topographie environnante grâce à la toiture incurvée de la rue centrale. L’environnement dans lequel il s’implante est soumis à une rare concentration de facteurs climatiques et tectoniques à risques. L’hopital est paré pour la gestion de crises sanitaires, à même d’accueillir un afflux massif de patients en cas de catastrophes de nature pandémiques ou traumatologiques grâce à une unité isolable. Il est construit pour résister aux séismes les plus importants de la région au moyen d’un système d’isolateurs qui le désolidariseraient des mouvements du sol et des cyclones, fréquents en Guadeloupe, grâce à un ensemble de galerie totalement protégées et des accès transformables en cas d’incident. Compte tenu de la rapide évolution des équipements et des besoins hospitaliers, le bâtiment offre une grande flexibilité capable d’absorber toutes sortes d’expansions futures. Ce nouvel ensemble propose une symbiose entre la performance technique « universelle » et l’univers spatial et culturel caribéen, adapté au climat, aux facteurs environnementaux et au mode de vie insulaire.

Le CHU de la Guadeloupe reflète le mode de vie de la Grande Terre dans un bâtiment capable de maintenir un fonctionnement médical continu face aux conditions environnementales extrêmes de l’île.

Le Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe a pour vocation d’être un centre hospitalier à la pointe des technologies contemporaines, tout en possédant un langage architectural simple, lisible et accueillant. Conçu pour fonctionner en toute circonstances malgré les conditions extrêmes de l’île, le nouvel ensemble hospitalier permet l’exercice d’une médecine moderne en constante évolution. Il offre au personnel un cadre de travail agréable et fonctionnel. Il assure aux patients et visiteurs une qualité d’accueil, de soin et de vie à la hauteur d’un service public intégrant les particularités et contraintes propres à l’archipel guadeloupéen.  

L’ensemble s’articule autour de la rue Caraïbe, épine dorsale depuis laquelle émergent les différents pôles spécialisés. Véritable cœur de l’hôpital, le Plateau Technique Mutualisé regroupe toutes les fonctions supports de diagnostic, de traitements et de soins vitaux, et concentre les équipements d’une technologie médicale la plus avancée.  La silhouette du bâtiment se glisse dans la légère pente du terrain et souligne la topographie environnante grâce à la toiture incurvée de la rue centrale. L’environnement dans lequel il s’implante est soumis à une rare concentration de facteurs climatiques et tectoniques à risques. L’hopital est paré pour la gestion de crises sanitaires, à même d’accueillir un afflux massif de patients en cas de catastrophes de nature pandémiques ou traumatologiques grâce à une unité isolable. Il est construit pour résister aux séismes les plus importants de la région au moyen d’un système d’isolateurs qui le désolidariseraient des mouvements du sol et des cyclones, fréquents en Guadeloupe, grâce à un ensemble de galerie totalement protégées et des accès transformables en cas d’incident. Compte tenu de la rapide évolution des équipements et des besoins hospitaliers, le bâtiment offre une grande flexibilité capable d’absorber toutes sortes d’expansions futures. Ce nouvel ensemble propose une symbiose entre la performance technique « universelle » et l’univers spatial et culturel caribéen, adapté au climat, aux facteurs environnementaux et au mode de vie insulaire.

Client :

CHU de la Guadeloupe, Icade/Semsaman

Equipe :

architecturestudio (mandataire), Babel, l'Agence, Ingérop

Programme :

CHU M.C.O de 618 lits et places

Surface :

85 000 m²

Coût :

302 000 000 €

Statut :

En chantier 2011