Le CHU de Tanger intègre à la colline à
laquelle il s’adosse un service hospitalier
de haute qualité dont la structure en
plusieurs volumes fait écho à l’architecture
vernaculaire marocaine.
 

Le Centre Hospitalier Universitaire de Tanger a vocation de constituer un véritable campus hospitalo-universitaire aux côtés de la nouvelle Faculté de Médecine et un centre d’Oncologie. L’implantation du CHU vient conforter l’organisation générale du Campus Santé en prolongeant la géométrie rayonnante des différentes entités du site autour de la colline. Il offrira aux patients de meilleures conditions d’accueil et un cadre de travail privilégié pour les universitaires.

Conçu pour une capacité de 800 lits, le CHU s’organise en trois corps de bâtiments posés sur un socle. Le parvis d’entrée met en scène l’accueil des patients et articule les différentes entités du site. Ouvert sur la ville, le grand auvent prolonge le moucharabieh qui couvre le hall d’entrée accueillant les visiteurs. Les contraintes liées au site imposent un bâtiment compact, qui a l’avantage de garantir les proximités et les liaisons nécessaires au fonctionnement du CHU. Le socle regroupe l’ensemble des activités logistiques et d’accueil ainsi qu’un pavillon uniquement dédié aux urgences. Le premier niveau accueille le bloc opératoire et un plateau technique. Le deuxième niveau abrite le laboratoire et les espaces administratifs du CHU, et les derniers niveaux regroupent les trois pôles d’hospitalisation générale : Médecine, Chirurgie et Mère-Enfant.
Ce projet accorde une grande importance au volet environnemental : le bâtiment est intégré dans un parc paysager, dans la continuité du paysage méditerranéen. La trame structurelle régulière retenue (7,50 x 7,50 m) privilégie la modularité, l’évolutivité, la flexibilité et anticipe les éventuels besoins d’expansion futurs, en limitant les voiles porteurs aux noyaux durs des circulations verticales. Le socle est traité comme un sous-bassement minéral avec des modénatures qui s’élancent à l’horizontal protégé par une grande canopée. Les trois entités, plus autonomes, dominent la construction sur deux niveaux. Leurs façades extérieures sont soulignées par des éléments perforés formant de grands claustras ponctués par les châssis aux multiples couleurs des chambres. Les bâtiments offrent, selon les moments de la journée, des impressions colorées et des reflets différents.

Le Centre Hospitalier Universitaire de Tanger a vocation de constituer un véritable campus hospitalo-universitaire aux côtés de la nouvelle Faculté de Médecine et un centre d’Oncologie. L’implantation du CHU vient conforter l’organisation générale du Campus Santé en prolongeant la géométrie rayonnante des différentes entités du site autour de la colline. Il offrira aux patients de meilleures conditions d’accueil et un cadre de travail privilégié pour les universitaires.

Conçu pour une capacité de 800 lits, le CHU s’organise en trois corps de bâtiments posés sur un socle. Le parvis d’entrée met en scène l’accueil des patients et articule les différentes entités du site. Ouvert sur la ville, le grand auvent prolonge le moucharabieh qui couvre le hall d’entrée accueillant les visiteurs. Les contraintes liées au site imposent un bâtiment compact, qui a l’avantage de garantir les proximités et les liaisons nécessaires au fonctionnement du CHU. Le socle regroupe l’ensemble des activités logistiques et d’accueil ainsi qu’un pavillon uniquement dédié aux urgences. Le premier niveau accueille le bloc opératoire et un plateau technique. Le deuxième niveau abrite le laboratoire et les espaces administratifs du CHU, et les derniers niveaux regroupent les trois pôles d’hospitalisation générale : Médecine, Chirurgie et Mère-Enfant.
Ce projet accorde une grande importance au volet environnemental : le bâtiment est intégré dans un parc paysager, dans la continuité du paysage méditerranéen. La trame structurelle régulière retenue (7,50 x 7,50 m) privilégie la modularité, l’évolutivité, la flexibilité et anticipe les éventuels besoins d’expansion futurs, en limitant les voiles porteurs aux noyaux durs des circulations verticales. Le socle est traité comme un sous-bassement minéral avec des modénatures qui s’élancent à l’horizontal protégé par une grande canopée. Les trois entités, plus autonomes, dominent la construction sur deux niveaux. Leurs façades extérieures sont soulignées par des éléments perforés formant de grands claustras ponctués par les châssis aux multiples couleurs des chambres. Les bâtiments offrent, selon les moments de la journée, des impressions colorées et des reflets différents.

Client :

Ministry of Health, Kingdom of Morocco

Equipe :

Agence Hajji & Elouali (lead consultant), architecturestudio, NOVEC

Programme :

University Hospital Center of 800 beds

Surface :

81 000 m²

Coût :

107 000 000 €

Statut :

Ongoing