L’Exposition Universelle de 2010 a permis de restructurer un archipel de quartiers au cœur de Shanghai et d’initier un Plan Directeur toujours efficient au niveau du développement urbain de la mégalopole chinoise.

Shanghai, en tant que « ville globale », est en perpétuelle mutation, orientée principalement vers une économie de services avancés. Mégalopole portuaire au carrefour d’influences multiples dans une région les plus peuplée du monde, Shanghai est à lire comme une interface prometteuse entre une civilisation ancienne et une culture à la pointe de la technologie. De 2001 à 2003, architecturestudio a participé à l'élaboration du Plan Directeur de l’Exposition Universelle qui se tenait en 2010 autour du thème « Meilleure ville, meilleur vie ». Le plan masse a permis à la ville de Shanghai d’être lauréate pour accueillir un évènement majeur qui encore aujourd’hui fait date dans l’histoire de la ville et celle de la Chine.

L’emplacement choisi pour accueillir l’évènement se situe au cœur de Shanghai, à cheval sur les quartiers intenses et très vivants de Pudong et Puxi, de part et d’autre du fleuve Huangpu. Il occupe une surface totale de 130 hectares pour la zone Expositions et 126 hectares pour les zones d’accès, les réserves et le village Expo regroupant les logements pour le personnel. Le site a offert l’opportunité rare de construire un projet structurant pour la cité qui, au-delà du temps de l’Exposition, participe toujours activement à la transformation de la ville au travers d’une revalorisation de la trame verte et bleue par de nouvelles structures (corridors végétaux, canaux). Ces nouveaux réseaux ont permis notamment de résoudre certains problèmes de concentration urbaine, de circulation, de densité et de pollution.

Le plan se structure autour de deux axes principaux. Perpendiculaire à la rivière Huangpu, le premier met en relation les deux entrées principales se faisant face sur les deux rives au moyen d’une vaste esplanade construite au-dessus du fleuve, devenue un espace public majeur de la ville. Le second innerve parallèlement à la rivière l’ensemble du quartier de la rive Pudong. Ces deux axes participent à la cohérence d’un schéma de développement urbain à l’échelle de la ville en reliant l’exposition au People Square et au centre d’affaire de Pudong et constituent une armature simple structurante du quartier.
La conjonction entre un moment historique d’une ville en pleine restructuration et la volonté d’inscrire ce changement dans l’espace urbain est une opportunité rare pour réaffirmer le sens et la portée des Expositions Universelles. L’exposition de Shanghai conserve aujourd’hui de nombreuses infrastructures qui représentent l’essence même d’une mutation réussie.

Client :

World Expo 2010 Shanghai, Bidding Office

Equipe :

architecturestudio, Roger Perrin-Jaquet

Programme :

Étude urbaine

Surface :

9 000 000 m²

Statut :

2010