Au cœur de plusieurs grands projets urbains, les immeubles de logement apportent une réponse dense et stratégiquement fragmentée au besoin d’équilibre entre des enjeux programmatiques différents, et s’insèrent harmonieusement dans le tissu parisien.

À l’angle des rues Balard et Cauchy, en front de Seine, les immeubles se situent à l’interface de plusieurs processus d’urbanisation ; celui des quais, de Beaugrenelle au parc Citroën-Cévennes, et celui, plus récent, de la rue Balard.

L’ensemble comprend la construction de 151 logements et d’un parking associé, d’une crèche pour 70 berceaux, de logements de fonction, de locaux pour la DPE ainsi que des bureaux abritant la direction de la voirie du XVème et l’extension du centre Cévennes France Télécom. Ce dispositif immobilier vise à équilibrer l’offre en logements et en programme tertiaire dans un tissu parisien riche et contraint.
Le projet s’insère dans le respect de l’alignement des gabarits voisins tout en diversifiant l’écriture architecturale du lieu. Un socle de deux étages abritant les services tertiaires soutient un corps principal de huit étages, offrant la sensation que les appartements flottent au-dessus, de manière indépendante. Le socle est constitué d’une façade rideau, calepiné par des brise-soleils métalliques. Rue Balard, l’immeuble de huit étages répond au vocabulaire bâti parisien, comprenant un sous-bassement et un retrait sur les deux derniers niveaux en pierre agrafée. L’angle, ouvert, marque l’orientation du bâtiment sur la ville et donne sur un jardin en cœur d’ilot. Le complexe oriente les appartements vers la Seine grâce à de larges baies donnant sur des balcons filants. L’ensemble apporte une réponse dense et fragmentée dans le paysage de l’architecture de la capitale, et propose aux habitants et usagers toutes les qualités nécessaires à une utilisation optimale.

Client :

S.A.G.I.

Equipe :

architecturestudio, B.E.C.T

Programme :

Logements, Crèche, Bureaux

Surface :

33 000 m²

Coût :

17 700 000 €

Statut :

Livré en 1997