L’Institut Faire Faces, premier centre de recherche dévolu à la défiguration du CHU d’Amiens, s’intègre minutieusement dans la pente et s’ouvre sur le grand paysage. Il occupe une place stratégique à l’échelle du campus hospitalier, témoin de l’innovation et du caractère unique des recherches qu’il actionne.

L’Institut Faire Faces donne forme à la création du premier centre d’études et de recherche dévolu à la défiguration. Ce programme, unique dans le paysage scientifique contemporain, s’installe à une place stratégique, à l’entrée du CHU d’Amiens.

L’Institut Faire Faces est un outil de pointe pour la recherche et l’enseignement qui se définit par un lieu social où les hommes et les sciences se rencontrent dans une parfaite symbiose. Il reçoit des activités très diverses qui doivent pouvoir cohabiter dans un système vertueux. Un socle, ancré dans le sol en pente, permet de soutenir un plateau ouvert sur le grand paysage, abrité par un corps de bâtiment horizontal décollé du sol, posé sur des pilotis. Les espaces de sociabilité et de rencontres sont aménagés sur ce plateau au cœur du bâtiment, entourés à la fois par le plateau de recherche en étages et le plateau d’enseignement aménagé dans le socle. Les espaces de recherche et d’enseignement bénéficient ainsi d’une confidentialité et d’une sécurité totale sans être coupés du cœur de l’Institut. La conception des espaces ouverts au public est en relation directe et forte avec l’extérieur qui valorise un grand projet paysager, avec une importante végétalisation du site. Les espaces d’exposition et de restauration s’ouvrent sur une terrasse dominant l’horizon verdoyant des collines. Un parvis extérieur en partie abrité marque l’entrée de l’édifice.
Le socle du bâtiment, brut, est réalisé en béton blanc architectonique banché et calepiné soigneusement, percé par des châssis en aluminium. Les façades mêlent bois et aluminium. Des brise-soleils extérieurs verticaux métalliques confèrent un mouvement à la façade par la variabilité des formes et soulignent le premier niveau. L’institut offre ainsi une qualité de travail remarquable et assure un bien-être à tous les usagers qu’il accueille.

L’Institut Faire Faces, premier centre de recherche dévolu à la défiguration du CHU d’Amiens, s’intègre minutieusement dans la pente et s’ouvre sur le grand paysage. Il occupe une place stratégique à l’échelle du campus hospitalier, témoin de l’innovation et du caractère unique des recherches qu’il actionne.

L’Institut Faire Faces donne forme à la création du premier centre d’études et de recherche dévolu à la défiguration. Ce programme, unique dans le paysage scientifique contemporain, s’installe à une place stratégique, à l’entrée du CHU d’Amiens.

L’Institut Faire Faces est un outil de pointe pour la recherche et l’enseignement qui se définit par un lieu social où les hommes et les sciences se rencontrent dans une parfaite symbiose. Il reçoit des activités très diverses qui doivent pouvoir cohabiter dans un système vertueux. Un socle, ancré dans le sol en pente, permet de soutenir un plateau ouvert sur le grand paysage, abrité par un corps de bâtiment horizontal décollé du sol, posé sur des pilotis. Les espaces de sociabilité et de rencontres sont aménagés sur ce plateau au cœur du bâtiment, entourés à la fois par le plateau de recherche en étages et le plateau d’enseignement aménagé dans le socle. Les espaces de recherche et d’enseignement bénéficient ainsi d’une confidentialité et d’une sécurité totale sans être coupés du cœur de l’Institut. La conception des espaces ouverts au public est en relation directe et forte avec l’extérieur qui valorise un grand projet paysager, avec une importante végétalisation du site. Les espaces d’exposition et de restauration s’ouvrent sur une terrasse dominant l’horizon verdoyant des collines. Un parvis extérieur en partie abrité marque l’entrée de l’édifice.
Le socle du bâtiment, brut, est réalisé en béton blanc architectonique banché et calepiné soigneusement, percé par des châssis en aluminium. Les façades mêlent bois et aluminium. Des brise-soleils extérieurs verticaux métalliques confèrent un mouvement à la façade par la variabilité des formes et soulignent le premier niveau. L’institut offre ainsi une qualité de travail remarquable et assure un bien-être à tous les usagers qu’il accueille.

Client :

CHU d’Amiens

Equipe :

architecturestudio (mandataire), Projex Ingénierie, Eco-Cités

Programme :

Institut, Laboratoires

Surface :

3 400 m²

Coût :

8 500 000 €

Statut :

2015/2021