Le bâtiment Copernic, conçu par Bertrand Bonnier en 1988, a été transformé en un édifice contemporain totalement dédié à l’éducation et à la recherche. Le respect de l’architecture d’origine a été le moteur d’une modernisation respectueuse et iconique d’un pôle scientifique majeur dans le paysage universitaire français.

Le bâtiment Copernic fait partie d’un campus universitaire implanté dans la ZAC Haute Maison au sud-ouest de la commune de Champs-sur-Marne. La morphologie d’origine se dissocie en deux formes fortes : un socle d’accès principal aligné sur le bouvard Descartes soutenant une longue barre implantée en diagonale de la parcelle. L’inclinaison de cette implantation libère au sud une large zone d’aménagements paysagers et d’espaces de stationnement alloués aux visiteurs. Les essences des végétaux et les arbres à haute tige existants sont conservés et complétés par la plantation de tilleuls au droit des limites du terrain, dessinant une allée piétonne de la rue Alfred Nobel jusqu’au bâtiment.

L’opération vise à renforcer l’identité de l’édifice en tant que centre éducatif d’excellence et améliorer ses performances techniques et thermiques. L’architecture d’origine comprenant le socle (accès et accueil), les cinq bastions cubiques (bureaux), le corps principal du campus, les pontons (circulations) et le volcan (verrière centrale) a été conservée et revalorisée.
Le hall d’accès est organisé autour d’une succession de plateaux circulaires vitrés au centre, et recouvert d’une grande verrière. Les espaces intérieurs sont donc très lumineux et leur vastes proportions permettent des temps de rencontre et de pause très agréables aux usagers.
Au niveau du socle, les carreaux de céramiques sont remplacés par un matériau d’origine minérale composite. Dans la barre, les nouveaux panneaux d’aluminium anodisé sont de teinte « champagne » constitutive de la conception originale. Les carreaux des cinq bastions cubiques sont traités en vitrage sérigraphié avec une impression blanche réfléchissante respectant le caractère monumental de signaux remarquables pour lequel ils ont été conçus.
L’enveloppe obsolète d’un point de vue thermique est remplacée par une nouvelle structure qui permet de réduire les consommations et d’obtenir une performance énergétique optimale. Suivant les préconisations de l’architecte d’origine, les calepinages et la décomposition des parties vitrées sont conçus pour permettre à l’édifice de consommer moins de 27 kWh/m² et ont permis d’économiser 400 000 €. La réhabilitation et l’extension s’étant déroulé en site occupé, un chantier à faible impact environnemental a permis de limiter les nuisances vis-à-vis des usagers et des infrastructures voisines.

Client :

Université Paris Est Marne-la-Vallée

Equipe :

architecturestudio, Demathieu Bard (Constructeur mandataire) Vanguard, Betom Ingénierie, Oasiis Agence France Île-de-France, Tess, Altia, Astuce Beton, Befsia Champs-sur-Marne, France

Programme :

Enseignement supérieur, Réhabilitation

Surface :

39 200 m²

Coût :

33 000 000 €

Statut :

Livré en 2019