La résidence Morand est un bâtiment pionnier des modes d’habitat alternatif. En proposant un espace végétal généreux en guise d’interface avec la ville et des bâtiments de faible densité, elle représente un exploit dans le contexte morphologique et économique du quartier très dense dans lequel elle s’inscrit.

La résidence se situe au cœur du XIème arrondissement de Paris, majoritairement constitué de petits immeubles du début du XIXème siècle. La question de l’habitat des personnes âgées est apparue en France dans les années 80 et fait émerger la notion d’habitat évolutif qui, tout en répondant au souhait des personnes de rester dans un domicile le plus longtemps possible, permet d’offrir une palette plus large d’hébergements adaptés et médicalisés. La commande de la résidence Morand s’inscrit à la suite du programme SEPIA qui encadrait ce nouveau type de constructions.

Le projet développe 84 logements F1 bis et F2 pour personnes âgées, un logement de gardien, des espaces communs sanitaires, deux commerces et un parking de 126 places.
Le bâtiment est composé de deux ailes latérales séparées par un jardin central et grand espace d’accueil central emblématique. Le hall d’entrée est l’endroit clef de la sociabilité des résidents qui le traversent fréquemment. La forte densité d’immeubles et de population du quartier ont conduit à construire un immeuble de faible hauteur, en sous densité par rapport aux possibilités du terrain. Il s’intègre en douceur à son environnement en offrant un espace végétal généreux largement visible depuis la rue. La forme incurvée des deux ailes qui s’échappent de l’espace d’accueil oriente les vues des chambres vers la ville. La façade extérieure, traitée de manière continue par des panneaux de verre, protège les coursives qui distribuent les chambres. Le bâtiment impulse l’amélioration de l’image du quartier et offre l’indépendance et le calme nécessaire à ses résidents.

Client :

Le logement français

Equipe :

architecturestudio, CEEF, Choulet, Scyno4, Sols Progres

Programme :

Résidence non médicalisée

Surface :

8 000 m²

Coût :

5 300 000 €

Statut :

Livré en 1997