Based on Arata Isozaki's architectural design, the performance hall invites exploration in the manner of caves: stage-designed by means of technical-metaphoric clouds and fluctuating the tension between theatrical depth and poetic tenderness.

The DaGuan performance hall is located within the Himalayas Center, a cultural complex in the Pudong District of Shanghai.

This multifunctional performance hall project has a maximum capacity of 1,254 seats and consists of ten detachable platforms with interchangeable seats. This configuration offers great flexibility and adapts in a very short time to all types of events and programs – from theater performances, conferences, exhibitions and fashion shows to banquets and boxing matches. The building offers spaces for conviviality and relaxation, such as coffee bar, lounges, a large vestibule and a terrace, while six dressing rooms and a kitchenette are provided to the performers. The project seeks to magnify the surrounding structure and engage in dialog with the pre-existing organic architecture of Arata Isozaki.

 

Cette configuration permet une grande flexibilité et s’adapte à tous types d’évènements et de programmes rapidement : théâtre, conférences, expositions, défilés de mode, banquets et rencontres de boxe. Le bâtiment propose des espaces de convivialité et de détente au moyen d’un café, de salons, d’un large vestibule et d’une terrasse, tandis que six loges et une cuisine sont à la disposition des artistes. Le projet vise à magnifier la structure environnante et nouer un dialogue avec l’architecture organique d’Arata Isozaki.
La stratégie formelle s’appuie sur deux directions : en premier lieu, la caverne rugueuse et organique est apprivoisée par une structure légère enveloppée de toile PVC. Elle articule une dualité entre haute et faible technologie, créant une tension entre l’âpreté de la caverne et la souplesse de la toile. Une telle disposition assure un état spécifique et interstitiel entre les projets nouveau et préexistant, que les visiteurs peuvent explorer librement. En second lieu, le traitement scénique et le mobilier sont conçus selon un système flexible permettant de faciles modifications et de multiples configurations.
D’un côté, les appareils lumineux sont concentrés sur des « nuages » modulaires pendus, formés de mailles en nid d’abeille. De l’autre côté, le mobilier est constitué de formes douces, dont la disposition délicate au sol crée une composition abstraite dialoguant avec la structure environnante.

Based on Arata Isozaki's architectural design, the performance hall invites exploration in the manner of caves: stage-designed by means of technical-metaphoric clouds and fluctuating the tension between theatrical depth and poetic tenderness.

The DaGuan performance hall is located within the Himalayas Center, a cultural complex in the Pudong District of Shanghai.

This multifunctional performance hall project has a maximum capacity of 1,254 seats and consists of ten detachable platforms with interchangeable seats. This configuration offers great flexibility and adapts in a very short time to all types of events and programs – from theater performances, conferences, exhibitions and fashion shows to banquets and boxing matches. The building offers spaces for conviviality and relaxation, such as coffee bar, lounges, a large vestibule and a terrace, while six dressing rooms and a kitchenette are provided to the performers. The project seeks to magnify the surrounding structure and engage in dialog with the pre-existing organic architecture of Arata Isozaki.

 

Cette configuration permet une grande flexibilité et s’adapte à tous types d’évènements et de programmes rapidement : théâtre, conférences, expositions, défilés de mode, banquets et rencontres de boxe. Le bâtiment propose des espaces de convivialité et de détente au moyen d’un café, de salons, d’un large vestibule et d’une terrasse, tandis que six loges et une cuisine sont à la disposition des artistes. Le projet vise à magnifier la structure environnante et nouer un dialogue avec l’architecture organique d’Arata Isozaki.
La stratégie formelle s’appuie sur deux directions : en premier lieu, la caverne rugueuse et organique est apprivoisée par une structure légère enveloppée de toile PVC. Elle articule une dualité entre haute et faible technologie, créant une tension entre l’âpreté de la caverne et la souplesse de la toile. Une telle disposition assure un état spécifique et interstitiel entre les projets nouveau et préexistant, que les visiteurs peuvent explorer librement. En second lieu, le traitement scénique et le mobilier sont conçus selon un système flexible permettant de faciles modifications et de multiples configurations.
D’un côté, les appareils lumineux sont concentrés sur des « nuages » modulaires pendus, formés de mailles en nid d’abeille. De l’autre côté, le mobilier est constitué de formes douces, dont la disposition délicate au sol crée une composition abstraite dialoguant avec la structure environnante.

Client :

Shanghai Zendai Himalayas Real Estate Co,Ltd.

Equipe :

Arata Isozaki (lea), architecturestudio (design intérieur), Theater Project Consultant, 8’18”, Lucent-Lit Lighting Design, Zhang Kuisheng Acoustical Design and Research Studio

Programme :

Théâtre

Surface :

10 000 m²

Coût :

3 800 000 €

Statut :

Livré en 2013