La création d’une cité du Ministère de la Justice à Saint-Laurent du Maroni, constitue un projet symbolique et de grande ampleur dans cette ville de l’ouest de la Guyane, située loin des grands équipements institutionnels.La Cité exprime un nouvel équilibre entre habitat et nature ainsi qu’une gestion raisonnée des ressources naturelles.

La situation particulière de la Guyane, seul territoire européen situé en Amérique du Sud, crée une contrainte spécifique pour l’économie locale et en particulier pour les projets de construction. Les matériaux issus de filières industrielles sont majoritairement importés d’Europe pour répondre aux critères des normes européennes, et palier l’absence de filières locales.
Dès l’origine du projet, la recherche de matériaux biosourcés et géosourcés sur site est apparue indispensable. La nature du terrain, argileux, et la présence d’une industrie naissante de briques de terre crue, nous a permis d’intégrer ce matériau comme donnée d’entrée du projet. L’utilisation du bois local, exotique, est également rendue possible à travers une filière locale en plein essor, qui exploite les ressources dans le respect des critères de préservation de la forêt amazonienne. Le projet est l’occasion de renforcer le tissu économique local.
Dans cette région au climat extrême et aux ressources limitées, les données climatiques et les ressources naturelles locales se trouvent nécessairement au cœur de la stratégie de projet.

Le Palais de justice fait face à l’espace public du nouveau quartier, et constitue le pivot de l’entrée de ville. Son architecture est contextuelle et évocatrice de la culture guyanaise.
Une peau extérieure de grandes palmes en bois ajourées abrite des intempéries un volume en terre crue, intégrant toutes les salles du tribunal. Dans l’interstice entre ces deux peaux, la salle des pas perdus est naturellement ventilée, balayée par les alizés, ouverte sur le paysage.

  • Customer:Apij
  • Team:Architecturestudio
  • Program:Tribunal judiciaire, SPIP (service pénitentiaire d'insertion et de probation)
    PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse), Maison de la Cité
    Marché Global de Performance
  • Year:2023
  • Surface:40 700 m²
  • Status:En cours

project news

Similar programs

Privacy Overview

This website uses cookies to improve your experience while you navigate through the website. Out of these, the cookies that are categorized as necessary are stored on your browser as they are essential for the working of basic functionalities of the website. We also use third-party cookies that help us analyze and understand how you use this website. These cookies will be stored in your browser only with your consent. You also have the option to opt-out of these cookies. But opting out of some of these cookies may affect your browsing experience.
Necessary
Toujours activé
Functional
Performance
Analytics
Advertisement
Others