Nouvelle mairie de Mannheim

Composé d’un piédestal et d’un signal, le nouvel Hôtel de Ville de Mannheim affirme des valeurs écologiques et techniques transposées par une architecture simple et élégante.

Le nouvel Hôtel de Ville technique de Mannheim s’implante le long de la tangente sud du nouveau quartier de Glückstein. Il prolonge harmonieusement le bloc au bout duquel il s’érige grâce au respect des gabarits volumétriques et l’alignement des façades qu’il opère avec les bâtiments voisins. L’opération a vocation à offrir une oasis de verdure aux conditions de travail idéales dans un environnement caractérisé par la circulation automobile et ferroviaire, répondant à la demande de modernité de l’administration municipale.

L’hôtel de ville abrite l’ensemble des fonctions publiques importantes, un centre de compétences pour la protection du climat, un restaurant, des salles de réunions, une salle communautaire, un centre de fitness et un centre de conseil pour construction du registre. L’axe d’accès central s’étend le long de l’espace vert intérieur et peut être librement utilisé en espace d’exposition ou de présentation. Derrière les zones semi publiques, les employés accèdent à des plateaux de travail ouverts et flexibles, qui favorisent la communication et le travail d’équipe. Les terrasses et les ponts à chaque niveau favorisent les échanges internes et prolongent les aménités de la cour centrale.
Le bâtiment se décompose en blocs de gabarits similaires, reliés entre eux par des atriums, présentant une structure en béton armé classique. L’ensemble de ces volumes à hauteur égale compose un socle aux façades unitaires et lisses. Une tour s’élance au-dessus de ce piédestal et semble flotter au-dessus du mur rideau qui la sépare des volumes inférieurs. L’ensemble s’enroule autour d’une vaste cour centrale, intensément verdoyante, offrant à toutes les parties du programmes une vue plongeante dans la nature. Elle est recouverte et isolée par une toiture membrane transparente, et forme un espace intermédiaire non chauffé. De même, la double peau de la tour offre une zone tampon et contribue de manière significative à l’efficacité énergétique du bâtiment. Protégées par des façades surélevées, deux terrasses verdoyantes au-dessus du quatrième étage peuvent être transformées en micro-biotope pour la faune locale.

  • Client : GBG Mannheimer Wohnungsbaugesellschaft mbH, M.O.O.CON, GMBH (AMO)
  • Équipe : architecturestudio (mandataire), Boll Und Partner, Egs Plan, Bauraum, Chrisopher Malheiros, Emmer Pfenninger Partner Ag, Silvio Evora Architecte Infographiste
  • Programme : Bureaux
  • Année : 2013
  • Surface : 26 000 m²
  • Coût : 39 800 000 €
  • Statut : 2016

Programmes similaires

Privacy Overview

This website uses cookies to improve your experience while you navigate through the website. Out of these, the cookies that are categorized as necessary are stored on your browser as they are essential for the working of basic functionalities of the website. We also use third-party cookies that help us analyze and understand how you use this website. These cookies will be stored in your browser only with your consent. You also have the option to opt-out of these cookies. But opting out of some of these cookies may affect your browsing experience.
Necessary
Toujours activé
Functional
Performance
Analytics
Advertisement
Others